> > > > À VENIR, À LA CHOISILLE…

>> TOURNOI ETE  2016

En décidant d’ouvrir leur tournoi à toutes les séries, les dirigeants fondettois ont assurément fait le bon choix. Avec à l’arrivée, les succès de deux -2/6.

 

 Avec une grille de prix doublés, les gros classements sont venus, cette année, au tournoi de Fondettes. Trois négatifs chez les messieurs et deux chez les dames étaient ainsi présents. Mais le juge-arbitre, Christophe Venet, a cependant regretté le manque de progressivité chez les dames.

Pas grand monde, en effet, sur les classements de début de seconde série… Pour le coup, c'était le saut dans le grand bain pour Léa Kellogg (15/1, TCJ) qui affrontait Julia Mongin (0, Chasseneuil) en quarts de finale, ainsi que pour Lucie Maitrot (5/6, TCT) qui était opposée, en demi-finale, à l'expérimentée joueuse d'origine géorgienne Ana Jikia (Châteauroux), classée -4/6 en 2011 et -2/6 aujourd'hui.
Si la première sauvait l'honneur en arrachant un jeu, la seconde préférait se retirer pour poursuivre à Monts où elle était également en demi-finale, pour une confrontation présentant plus de possibilités.
Qualifiée en finale après une demie longtemps indécise contre la lauréate de Montlouis Julie Mongin (0, Chasseneuil), Margot Mercier (-15, TCT) n'a pas fait respecter son leadership dimanche.
La faute à Ana Jikia, très percutante en coup droit face à une adversaire demeurant trop loin de sa ligne de fond de court et qui n'arrachera que deux jeux à sa puissante adversaire.

Rakotohasy vif et agile

Pas de grandes surprises dans le tableau messieurs où les trois négatifs se retrouvaient naturellement dans le dernier carré.
Sollicité après sa demie en trois sets contre le Tourangeau Fabien Robert, Jean-Jacques Rakotohasy (Stade Poitevin) se présentait en finale contre un adversaire incontestablement plus frais.
Nul signe de fatigue, cependant, pour le Poitevin bien connu en Touraine depuis son succès à l'ATGT. Toujours aussi vif et agile, Jean-Jacques Rakotohasy afficha d'emblée toute sa détermination en breakant d'entrée le favori annoncé, Victor Ouvrard (-15, TC Des Loges Saint-Martin).
Le débreak intervient cependant aussitôt et les deux hommes restent au coude-à-coude jusqu'à 5-5, moment où Ouvrard obtient cinq balles de break qu'il rate pour finalement arriver au jeu décisif.
Remporté 7 points à 4, le tie-break sonne le glas pour Ouvrard car Rakotohasy lui prend un jeu dès le début du deuxième set, pour mener 3-1 et distille intelligemment accélérations et amorties. Diminué par une douleur aux adducteurs, Ouvrard peine à réagir et concède le second set en 30 minutes (6-1).

les résultats

Dames

 Huitièmes de finale. 
G. Marquet (5/6, Saumur) bat C. Zander (15/3, TCJ) 6-2, 1-6, 6-0 ; L. Maitrot (5/6, TCT) bat O. Scharff (15/5, Chambray) 6-1, 6-1.
 Quarts de finale. 
L. Maitrot bat G. Marquet 6-1, 6-3 ; J. Mongin (0, Chasseneuil) bat L. Kellogg (15/1, TCJ) 6-0, 6-1.
 Demi-finales. 
A. Jikia (-2/6, Châteauroux) bat L. Maitrot wo ; M. Mercier (-15, TCT) bat J. Mongin 6-2, 3-6, 7-6.
 Finale. 
Ana Jikia bat Margot Mercier 6-1, 6-1.

Messieurs

 Huitièmes de finale. 
V. Triquet (2/6, ATGT) bat L. Tocci (4/6, Loches) 6-4, 6-3 ; J. Kreher (2/6, RSSC) bat J. Normand (3/6, TCT) 6-1, 6-2 ; A. Brucker (3/6, ATGT) bat N. Ricart (2/6, La Membrolle) 7-5, 6-3.
 Quarts de finale. 
F. Robert (-2/6, TCT) bat V. Triquet 6-4, 6-3 ; J.-J. Rakotohasy (-2/6, Stade Poitevin) bat J. Kreher 6-3, 6-3 ; A. Brucker bat J. Devilliers (1/6, TCJ) wo.
 Demi-finales. 
J.-J. Rakotohasy bat F. Robert 4-6, 6-1, 6-3 ; V. Ouvrard (-15, TC Des Loges Saint-Martin) bat A. Brucker 6-3, 6-1.
 Finale. 
Jean-Jacques Rakotohasy bat Victor Ouvrard 7-6, 6-1.

Vous avez des questions et souhaitez plus d'informations sur Le club ASF TENNIS, n'hésitez pas à nous contacter sur notre courriel : club@asf-tennis.fr Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

ASF TENNIS
10 RUE DES HAUTES ROCHES

37230 FONDETTES
TÉL.: 02 47 25 16 04

club@asf-tennis.fr

 

ACCUEIL SUR SITE

LUNDI : 17H00 • 20H30

MARDI : 17H00 • 20H30

MERCREDI : 13H • 20H

JEUDI : 17H00 • 20H30